jeudi 21 mai 2009

Ils ont saboté l'AI maintenant ils veulent la sauver...

Ce cher Monsieur Couchepin qui se lance dans sa dernière campagne (en tout cas tout le pays l'espère...) et ses amis libéraux de droite americanisé viennent avec une augmentation de la TVA pour sauver l'Assurance Invalidité en péril ! Cela laisse pantois ! Je crois qu'avant de se prononcer sur cette votation de l'automne cette situation mérite que l'on s'attarde sur les raisons de ce fiasco et celui à venir de l'AVS !

Ces chers amis pour la concurrence faussée et le profit éternel et en augmentation constante ont bousillé une assurance qui était jusqu'alors le dernier rempart pour ceux qui peinait dans une société responsable et éthique !
Au risque de passer pour un vieux réac que je suis peut-être il y a une 20aine d'année dans chaque entreprise et surtout les grandes et les étatiques, ils y avaient des hommes et des femmes qui y faisaient de petites boulots à leur rythme et avec leur difficulté physique, morale ou mentale. C'était le temps d'une société pour tous ou les dirigeants d'entreprises assumaient avec du social dans leur propre structure et une certaine grandeur d'esprit ! Le modèle suisse en quelque sorte ! Je me souviens de l'équipe qui s'occupait du courrier dans l'assurance dans laquelle j'étais apprenti ou des "trieurs de bouteilles" dans une entreprise de distribution où les chauffeurs abîmés terminaient leur carrière à leur rythme !

Et puis un jour le profit et le libéralisme made in US est passé par là, il fallait réduire la masse salariale des entreprises, les privatiser si elles étaient étatiques et augmenter les profits absolument sans mettre les gens totalement à la rue !
Comment pouvait-il faire pour se débarasser des gens peu rentables, des losers de la nouvelle société en faisant des profits et en ne les mettant pas au chômage car cela n'aurait pas été compris ? Ils ne pouvaient pas les tuer non plus !

La solution pour les libéraux et autres profiteurs du système : les mettre à l'AI ou en retraite anticipée ! cqfd ! Magnifique idée ! et le résulat est celui-ci...
Nombre de rentiers AI 1990 - 2002 : de 3,1 % en 1990, elle a passé à 4,3 % en 2000. Un nouveau point culminant - 4,8 % - a été atteint en 2002. En chiffres absolus, le nombre de rentiers en Suisse a passé de 130 000 à 220 000 durant cette période.
En 2008 avec les rentes complètes et partielles c'est 294 000 personnes qui en bénéficient soit un peu moins de 3 fois plus de rentiers qu'en 1990 ! (source OFS).

Aujourd'hui, les mêmes qui ont vendus le modèle social hélvétique au profit veulent sauver l'AI et se présente comme les sauveurs ! Chers électeurs et électrices souvenez-vous de ces personnes un peu plus faibles qui étaient vos collègues dans les années 1990 (pour ceux qui étaient né-e-s) et que l'on a renvoyés à la maison avec une rente et que maintenant ont vous demande de financer pour le plus grand bénéfice des dirigeants de ce pays qui se sont sucrés grâce à l'AI dans les 20 dernières années !
Réfléchissez, votez et élisez en connaissance de cause lors des prochaines échéances !

Que les entreprises de se pays reviennent à des valeurs de base et l'AI redeviendra cette assurance d'ultime recours qu'elle aurait dû rester et non l'outil pour se débarasser des inutiles qui n'ont pas assez de rendement !
Demain tous à l'AI ?

Hssta et bon week-end
Stéph



Aucun commentaire: