mercredi 3 janvier 2018

Non à « No Billag » sauf si vous voulez un milliardaire comme président et une télévision zurichoise…


La télévision et la radio sont mortes, c’est vrai ! L’individualisme produit du bonheur absolu et l’on ne veut plus payer un centime pour les autres… quels autres d’ailleurs ? ;-)

Ceux qui caricaturent le Président des Etats-Unis sont les mêmes qui voteront oui à « No Billag » !
Contradictoire ?
No Billag, c’est l’ultime coup de massue sur le bien commun, le vivre ensemble, la solidarité et les cultures suisses. C’est la porte ouverte à la société à deux vitesses, trois ou quatre la société capitaliste par excellence, à l’argent faiseur de roi, à Murdoch, à Berlusconi, à Trump, à un tribun milliardaire qui dirige les médias du pays et qui en devient l’homme fort… peut-être un chinois, un gringo pourquoi un suisse d’ailleurs ?

Regarder dans les pays sans le mix audiovisuel d’Etat et privé qui correspond en réalité à aucun pluralisme le bon fonctionnement de la démocratie.

La Suisse c’est l’équilibre, le multilinguisme, le multiculturalisme, la démocratie et la décentralisation
Les dominants économiques, culturels et politiques ne veulent plus des minorités, cela ne sert à rien ! Punkt Schluss !

Une société sans socle commun n’existe pas ! No billag c’est la fin d’une époque et c’est vous qui allez décider !
Quelques notions SSR et Suisse que bientôt plus personne ne comprend :
Fédéralisme, il faut le comprendre pour l’appliquer
Pluralisme, il faut le comprendre pour l’appliquer
Solidarité, il faut le comprendre pour l’appliquer

Pour terminer, ne pas confondre mission, gouvernance et résultats !
De ce côté-là, il y a du travail à faire et des objectifs à atteindre…
BBC  vs  SSR
aucun doute !

Votez Non à « No Billag » ou si vous votez oui alors sachez que ce n’est pas que ce que vous n’allez plus payer qui est en jeu mais l’avenir de la Suisse en tant que pays.

Hasta le prochain milliardaire qui va nous gouverner !
Vive le fric surtout quand on en a !
Stéph

Aucun commentaire: