jeudi 1 septembre 2016

Pénurie de personnel qualifié, AVS+ et l’imaginaire suisse…

Personnel qualifié : Avoir les connaissances et les capacités requises pour l'exercice de son métier.

Ci-dessus, c’est la définition du Larousse et la Suisse n’en manque pas du tout. Connaissances et capacités. On ne parle pas d’empiler les managers plus ou moins impliqués et plus ou moins bardés de diplômes. On parle d’une personne qui a les connaissances et les capacités avérées par des diplômes ou non, venant d’ici ou d’ailleurs.
Entre la théorie et la pratique… un monde !
Les plus qualifiés sont les systèmes et les algorithmes même au niveau manager et ils arrivent ne vous inquiétez pas…

AVS+ c’est une bonne idée !

Cela permettra aux seniors qui offrent des cadeaux aux petits enfants ou font tourner le tourisme suisse de dépenser de l’argent dans l’économie.
La cohérence des milieux économiques me fascine mais je ne suis pas qualifié pour le juger.
Ils pleurent et quand on vient pour relancer la machine ils ne veulent pas. Le beurre et l’argent du beurre, c’est l’unique but de cette nouvelle classe dirigeante. Vous ne voulez pas d’AVS+ alors régler les hausses de l’assurance maladie.
Le monde change à une vitesse incroyable et on discute d’un modèle qui a 80 ans. A côté de la plaque et ça cela me fait plus peur que la retraite à 67ans ! Des dogmes et de vieilles solutions… On va dans le mur.
Aveuglés par votre confort et votre peur de le perdre, vous allez nous faire tout perdre !
Et là, on verra qui sera qualifié !

Hasta
Stéph

Aucun commentaire: